Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
voyages-madeleine-guillou

voyages-madeleine-guillou

voyager en cargo autour du monde

Publié le par voyages-madeleine-guillou

À 7 h, mes sacs sont bouclés. Dernier regards sur ma cabine.

Cabine "double" sur le porte-conteneur BOUGAINVILLE juillet 2016Cabine "double" sur le porte-conteneur BOUGAINVILLE juillet 2016
Cabine "double" sur le porte-conteneur BOUGAINVILLE juillet 2016Cabine "double" sur le porte-conteneur BOUGAINVILLE juillet 2016

Cabine "double" sur le porte-conteneur BOUGAINVILLE juillet 2016

Je retrouve Françoise et Christian au petit-déjeuner. La vie à bord ne change pas. Comme d'habitude, à cette heure-là Pierre-Emmanuel et Guillaume déjeunent.

Pour les deux lieutenants c'est leur dernière rotation avant de terminer leurs études. Dans un an, diplômés, ils repartiront sur les mers faire le métier qu'ils ont choisi.

Pierre-Emmanuel et Guillaume

Pierre-Emmanuel et Guillaume

Olivier s'est trompé de port, c'est incroyable mais à l'hôtel personne n'a pu le renseigner sur le Terminal des porte-conteneurs. Il se croyait tout près mais en réalité l'hôtel était à 15 kms du port. Résultat il a tourné pendant 1 h.

Le commandant avait prévenu l'agent portuaire de sa venue. Il a pu venir se garer au pied de l'échelle de coupée. Il monte à bord.

Nous allons saluer le commandant, ce rituel du matin va me manquer. 

La cabine - bureau du commandant Giguet sur le BOUGAINVILLELa cabine - bureau du commandant Giguet sur le BOUGAINVILLE

La cabine - bureau du commandant Giguet sur le BOUGAINVILLE

Ensuite nous montons à la passerelle pour retrouver les passagers et faire la photo souvenir.

Christian - Françoise - Michel - Olivier

Christian - Françoise - Michel - Olivier

Les contraintes du travail sur le bateau ne me permet pas de saluer tous les membres d'équipage. Il y a une réunion pour les officiers à la machine.

Françoise et Christian descendent avec moi et au dernier moment j'aurai le plaisir d'embrasser Guillaume.

Je pars accompagnée du beau sourire amical des marins philippins.

1er juillet 2016 – Dunkerque – fin du voyage1er juillet 2016 – Dunkerque – fin du voyage

Je monte en voiture un peu étourdie. Tout va trop vite. Je n'ai plus l'habitude. J'ai l'impression de tomber d'un nid !

Heureusement que je suis tendrement accompagnée par mon fils, l'atterrissage est amorti.

Départ du quai de Dunkerque en longeant le BOUGAINVILLE 1er juillet 2016Départ du quai de Dunkerque en longeant le BOUGAINVILLE 1er juillet 2016
Départ du quai de Dunkerque en longeant le BOUGAINVILLE 1er juillet 2016

Départ du quai de Dunkerque en longeant le BOUGAINVILLE 1er juillet 2016

Il me faudra du temps pour réaliser vraiment ce que je viens de vivre pendant ces 84 jours sur le BOUGAINVILLE.

Je suis infiniment reconnaissante au commandant Frank Giguet pour la gentillesse et la confiance qu'il m'a témoigné pendant tout le voyage.

Quand on part pour un voyage au long cours en tant que passager le trajet est connu, les escales sont quelquefois aléatoires, la durée n'est pas vraiment définie mais la vraie loterie est la qualité de l'équipage et surtout la personnalité du commandant.

Pour mon premier demi-tour du monde sur l'UTRILLO j'avais eu beaucoup de chance avec un équipage international incroyablement amical. La barre était très haute pour la deuxième expérience.

La chance ne m'a pas quittée j'ai rencontré un équipage digne de cette "MAR-MAR" (MARine MARchande) qui a beaucoup changée au cours des années mais qui résiste encore. Je reviendrai sur ce sujet ultérieurement dans un épilogue que j'écrirai dans quelques semaines quand j'aurai pris un peu de recul.

En attendant je peux écrire que j'ai fait un voyage inoubliable qui s'est terminé par une belle rencontre avec Françoise HAINAUT et Christian CRAHAIX fascinés comme moi par la mer, les bateaux, les ports, la vie maritime et …les marins. 

Voir les commentaires

Publié le par voyages-madeleine-guillou

C'est le dernier départ d'escale de mon voyage. La pluie a cessé, cela va me permettre de vivre ce moment à l'extérieur sur les ailerons.

Tout est encore immobile. Le mouvement des portiques est arrêté. Le bateau est prêt à partir.

Campagne à babord - Quai à tribordCampagne à babord - Quai à tribord

Campagne à babord - Quai à tribord

Les pilotes arrivent à 7 h. Ils installent leurs bornes. Malgré ces relais, il y a des problèmes de connection.

Le pilote est obligé de s'installer  à l'extérieur. L'informatique c'est génial… quand cela fonctionne.

Relais capricieux...Relais capricieux...
Relais capricieux...Relais capricieux...

Relais capricieux...

Le deuxième pilote et le commandant surveillent les préparatifs du départ. L'œil de la dernière aussière est libéré.

Aidé par les remorqueurs, le BOUGAINVILLE peut déhaler.

30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque

L'entrée dans ce port n'a pas été facile mais pour repartir ce n'est pas évident non plus.

Il est impossible de faire un demi-tour devant le quai. Nous allons repartir en marche arrière jusqu'au premier coude du bras de mer.

Plan de la sortie du quai

Plan de la sortie du quai

Christian et moi observons attentivement Vic qui installe une nasse qu'il fait monter en haut du mat réservé aux drapeaux et pavillons. Christian demande à Vic la signification de ce "signal" original.

La nasse hissée au haut du navire signifie et prévient : « NE ME GÊNEZ PAS, JE MANOEUVRE AVEC DIFFICULTÉ ». Son équivalent en pavillon est la lettre D (1 bande jaune, 1 bande bleue, 1 bande jaune, horizontales et superposées). C'est officiel nous allons vivre une sortie de port encore plus délicate que l'entrée dans le Solent.

Accrochage de la nasse qui signifie "NE ME GÊNEZ PAS, JE MANŒUVRE AVEC DIFFICULTÉ "Accrochage de la nasse qui signifie "NE ME GÊNEZ PAS, JE MANŒUVRE AVEC DIFFICULTÉ "Accrochage de la nasse qui signifie "NE ME GÊNEZ PAS, JE MANŒUVRE AVEC DIFFICULTÉ "
Accrochage de la nasse qui signifie "NE ME GÊNEZ PAS, JE MANŒUVRE AVEC DIFFICULTÉ "

Accrochage de la nasse qui signifie "NE ME GÊNEZ PAS, JE MANŒUVRE AVEC DIFFICULTÉ "

Lentement, le lourd bateau se dégage et entame une longue marche arrière.

Départ en marche arrière du BOUGAINVILLE port de Southampton
Départ en marche arrière du BOUGAINVILLE port de Southampton
Départ en marche arrière du BOUGAINVILLE port de Southampton
Départ en marche arrière du BOUGAINVILLE port de Southampton
Départ en marche arrière du BOUGAINVILLE port de Southampton

Départ en marche arrière du BOUGAINVILLE port de Southampton

Nous longeons de très près le site de Marchwood Industrial park qui comprend des immeubles d'habitation que je trouve typiquement anglais.

Maisons "so british"
Maisons "so british"
Maisons "so british"
Maisons "so british"
Maisons "so british"
Maisons "so british"

Maisons "so british"

Rencontre amusante qui concurrence les "coques de noix" chinoises

Il faut avoir un flegme anglais pour naviguer dans ce bateau.Il faut avoir un flegme anglais pour naviguer dans ce bateau.

Il faut avoir un flegme anglais pour naviguer dans ce bateau.

Pendant le demi-tour nous balayons du regard toute la circonférence de la baie. La diversité des activités m'étonne de nouveau.

30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque

Vue arrière du mouvement de rotation du BOUGAINVILLE.

30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque

 

Le demi-tour est terminé, le BOUGAINVILLE peut entamer la sortie du SOLENT.

30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque
30 juin 2016 – Départ de Southampton – arrivée à Dunkerque

Nous retrouvons les rives vues en arrivant mais sous un autre angle.

Le temps est clair et je trouve la ville de Southampton encore plus belle qu'avant-hier.

Le terminal des ferries de Southampton
Le terminal des ferries de Southampton
Le terminal des ferries de Southampton
Le terminal des ferries de Southampton
Le terminal des ferries de Southampton
Le terminal des ferries de Southampton
Le terminal des ferries de Southampton

Le terminal des ferries de Southampton

Je ne résiste pas à ce joli bateau de pêche anglais pour alimenter ma collection.

Petit chalutier anglais assorti à l'environnement.

Petit chalutier anglais assorti à l'environnement.

En venant nous sommes déjà passé devant cet endroit maintenant nous passons tout près. C'est le Calshot Castle.

Calshot Castle a été construit par Henry VIII, le belvédère attenant est occupé par Calshot NCI qui fait partie de la Coastwatch Institution nationale (NCI). C'est une organisation de surveillance des côtes du Royaume-Uni.

La plate-forme panoramique d'observation est d'environ 100 pieds au-dessus du niveau de la mer et a une vue à 360 ° sur Southampton Water et le Solent avec une vue de l'horizon de 11 miles nautiques.

Calshot Castle
Calshot Castle
Calshot Castle
Calshot Castle
Calshot Castle
Calshot Castle
Calshot Castle

Calshot Castle

À suivre nous découvrons Calshot Spit. C'est une longue plage de sable et de galets. Pendant l'été il y a un grand nombre d'événements liés à la voile de loisir. Il n'est rare de voir plus de 2000 voiliers pendant certaines grandes courses comme celles de la "Semaine de Cowes".

Plage de Calshot SpitPlage de Calshot Spit
Plage de Calshot SpitPlage de Calshot Spit

Plage de Calshot Spit

Nous continuons la remontée du Solent. À tribord nous longeons l'Ile de Wight. À ma grande honte je ne connais cette île que par le souvenir des concerts mythiques des années 70. Je réalise que ce n'est pas une grande praire battue par les vents.

Elle a une superficie de 384 km2 et une population d'environ 140 000 habitants. Wight est la plus grande île d'Angleterre. Sa forme massive, 37 km d'Est en Ouest et 20 km du Nord au Sud, rappelle celle d'un diamant.

Nous apercevons les stations balnéaires de East Cowes.

East CowesEast Cowes
East Cowes

East Cowes

Cabines de plage, je craque complètement. Qui sont les heureux bénéficiaires ?
Cabines de plage, je craque complètement. Qui sont les heureux bénéficiaires ?

Cabines de plage, je craque complètement. Qui sont les heureux bénéficiaires ?

Magnifique château qui, je l'espère, abrite des fantômes protecteurs de cet endroit digne de la Belle au Bois Dormant.

Majestueux non ?
Majestueux non ?
Majestueux non ?
Majestueux non ?
Majestueux non ?
Majestueux non ?
Majestueux non ?
Majestueux non ?

Majestueux non ?

Des maisons de rêve au moins pour des vacances.

Pour des vacances tranquilles.Pour des vacances tranquilles.
Pour des vacances tranquilles.Pour des vacances tranquilles.

Pour des vacances tranquilles.

Au loin nous apercevons OSBORNE HOUSE qui est une ancienne résidence estivale de la famille royale britannique à l'est.

Elle fut construite en 1847 par l'entrepreneur Thomas Cubitt pour la reine Victoria (sur les plans dessinés par l'époux de cette dernière, le prince Albert) qui l'utilisa comme résidence d'été. Après la mort de son mari en 1961, Victoria avait également pris l'habitude d'y séjourner pour les fêtes de fin d'année. C'est dans ces circonstances que la souveraine y mourut le 22 janvier 1901 à 6 h 30 du soir en présence de son fils ainé, l'héritier du trône, le prince de Galles, futur Édouard VII, et de l'un de ses petit-fils Guillaume II d'Allemagne.

Après son décès, la demeure fut transformée en musée destiné à l'usage personnel des membres de la royauté. (Source Wikipédia)

Quand je pense que j'ignorais le lieu de décès de la reine Victoria. Il faut que je voyage davantage ou que je prenne un abonnement aux émissions de Stéphane Bern. Tant que je peux marcher je vais choisir les voyages

La résidence de la Reine Victoria OSBORNE HOUSE

La résidence de la Reine Victoria OSBORNE HOUSE

Un peu plus loin apparait la ville de Fishbourne. C'est un terminal de ferries qui relient l'île de Wight à Portsmouth.

Ville de Fishbourne - île de WightVille de Fishbourne - île de Wight
Ville de Fishbourne - île de WightVille de Fishbourne - île de Wight

Ville de Fishbourne - île de Wight

À bâbord nous admirons la Spinnaker Tower de Portsmouth. C'est une tour haute de 170 m de haut.

Inaugurée en 2005, c'est un bâtiment construit lors du réaménagement du port de Portsmouth, il est devenu l'un des symboles de la ville.

Sa forme calquée sur celle d'une voile a été choisie par les résidents de Portsmouth à la suite d'un concours d'architectes.

Elle reflète l'histoire maritime de la ville, connue comme l'un des grands ports militaires d'Angleterre.

La Spinnaker Tower de PortsmouthLa Spinnaker Tower de Portsmouth
La Spinnaker Tower de Portsmouth

La Spinnaker Tower de Portsmouth

Devant la ville  de Portsmouth nous voyons le premier fort  "The Horse Sand Fort". Ce fort est abandonné et en ruine.

"The Horse Sand Fort" devant Portsmouth"The Horse Sand Fort" devant Portsmouth"The Horse Sand Fort" devant Portsmouth

"The Horse Sand Fort" devant Portsmouth

Un peu plus loin le deuxième fort apparait, "The Spitbank Fort" transformé en musée et en hôtel.

"The Spitbank Fort"
"The Spitbank Fort"
"The Spitbank Fort"
"The Spitbank Fort"
"The Spitbank Fort"
"The Spitbank Fort"

"The Spitbank Fort"

Les "Solent Forts" ont été construits dans le cadre des défenses maritimes britanniques visant à protéger le port de Portsmouth contre une attaque maritime.

Il y a quatre forts construits entre 1878 et 1880 : Spitbank Fort, Fort St Helen, Terrain Fort No Man et Fort Cheval. Ils ont été démilitarisés après la seconde guerre mondiale et transformés en musées, hôtels et maisons privées. Le luxueux hôtel du Spitbank Fort propose des chambres toute l'année.

Ces forts constituent ce que l'on appelle des "amers", ce sont des points de repères fixes et identifiables sans ambiguïté utilisé pour la navigation maritime.

Position des Forts à l'entrée du bras de mer SOLENT

Position des Forts à l'entrée du bras de mer SOLENT

Je n'ai pas vu le fort ci-dessous. Nous sommes passé trop loin.

"No Man's Land Fort" a été transformé en maison privée et est à vendre pour environ 4 millions de livres.

"No Man's Land Fort"

"No Man's Land Fort"

Je n'ai pas vu non plus le fort ci-dessous. Mais je trouve l'info intéressante

"St Helens Fort" est privé et fermé au public

"St Helens Fort"

"St Helens Fort"

Il fait froid. Nous apercevons encore la côte de l'île de Wight.

Vers 10 h 30 les pilotes anglais quittent Le BOUGAINVILLE.

Sortie du SOLENT - départ des pilotes anglais
Sortie du SOLENT - départ des pilotes anglaisSortie du SOLENT - départ des pilotes anglais

Sortie du SOLENT - départ des pilotes anglais

Nous dépassons une balise originale qui est certainement considérée comme un amer. C'est un mini blockhaus et nous entrons dans la Manche.

Balise de sortie du SOLENT.Balise de sortie du SOLENT.

Balise de sortie du SOLENT.

Pendant ce Tour du Monde j'ai fait escale dans une trentaine de ports différents, celle de Southampton est une des plus intéressantes. La remontée du bras de mer Le Solent d'une cinquantaine de kilomètre offre à chaque instant des décors de carte postale. Ici pas de démesure mais un échantillonnage de la plupart des activités portuaires courantes même celle des ferries. Le mélange de la campagne, de l'industrie et de l'eau est harmonieux partout. Je suis totalement conquise et je crois que Françoise et Christian le sont aussi. Je me promets de prendre un jour le bateau à Saint Malo et de venir visiter les villes de Southampton et de Portsmouth sans oublier l'île de Wight.

Après le déjeuner, je descends faire un dernier tour du bateau. Pas envie de faire mes sacs. Le commandant vient de me dire que nous arriverons dans la nuit à Dunkerque. Je passerai encore une nuit à bord. Le BOUGAINVILLE repartira de Dunkerque dans la matinée. Après moultes changements je pense que cette fois c'est le bon programme. J'arrive à joindre Olivier qui pensait me récupérer dans la soirée. J'admire sa patience. Il est à Paris et décide d'arriver dans la soirée à Dunkerque, il dormira à l'hôtel pour venir me chercher de bonne heure à bord du BOUGAINVILLE.

Après l'escale anglaise, le bateau a besoin d'un grand nettoyage. Les marins n'ont pas beaucoup de temps pour le faire avant l'escale de Dunkerque. 

Nettoyage des coursives
Nettoyage des coursivesNettoyage des coursives

Nettoyage des coursives

Nous avons même embarqué de la paille ou du chanvre, mystère des conteneurs.

De la paille. C'est vrai que l'escale était à la campagne.De la paille. C'est vrai que l'escale était à la campagne.

De la paille. C'est vrai que l'escale était à la campagne.

Une éclaircie me permet de voir encore une fois la mer en bleu et de parcourir ce pont avant ou je me suis promenée presque quotidiennement pendant 84 jours. 

Le pont avant du BOUGAINVILLE entre Southampton et Dunkerque juin 2016
Le pont avant du BOUGAINVILLE entre Southampton et Dunkerque juin 2016Le pont avant du BOUGAINVILLE entre Southampton et Dunkerque juin 2016Le pont avant du BOUGAINVILLE entre Southampton et Dunkerque juin 2016
Le pont avant du BOUGAINVILLE entre Southampton et Dunkerque juin 2016Le pont avant du BOUGAINVILLE entre Southampton et Dunkerque juin 2016

Le pont avant du BOUGAINVILLE entre Southampton et Dunkerque juin 2016

La côte normande apparait. Il est temps de remonter en passerelle pour attendre les pilotes français.

La côte normande _ juin 2016La côte normande _ juin 2016

La côte normande _ juin 2016

 

19 h. Les hommes de Pont sont à leurs postes.

En attente des pilotesEn attente des pilotes

En attente des pilotes

Comme au Havre, les pilotes arrivent par hélicoptère. C'est très spectaculaire des pilotes qui tombent du ciel. Pour eux cette formule est beaucoup plus rapide que l'arrivée en bateau et surtout évite l'accostage et l'ascension le long de la coque qui demande une bonne forme physique.

Les phares de l'entrée du port.

Phares à l'entrée du port de Dunkerque
Phares à l'entrée du port de Dunkerque Phares à l'entrée du port de Dunkerque

Phares à l'entrée du port de Dunkerque

Pour accueillir des bateaux d'une tonnage aussi important que celui du Bougainville, il a fallu aménager l'entrée du port.

Un espace a été créé pour que le porte-conteneurs puisse faire un demi-tour dès le franchissement du chenal.

Ensuite le bateau ira s'amarrer le long du quai en marche arrière, prêt à repartir. 

Mise en position du bateau pour commencer la manœuvre.
Mise en position du bateau pour commencer la manœuvre.
Mise en position du bateau pour commencer la manœuvre.

Mise en position du bateau pour commencer la manœuvre.

Cette manœuvre est nouvelle pour les pilotes. La concentration est forte. Le bateau pivote doucement

emplacement pour la manœuvre dans le port de Dunkerqueemplacement pour la manœuvre dans le port de Dunkerque

emplacement pour la manœuvre dans le port de Dunkerque

Le bateau a fait son demi-tour pour entrer en marche arrière dans le port de Dunkerque.Le bateau a fait son demi-tour pour entrer en marche arrière dans le port de Dunkerque.

Le bateau a fait son demi-tour pour entrer en marche arrière dans le port de Dunkerque.

La manœuvre est presque terminée quand un ferry surgit, obligeant le BOUGAINVILLE à attendre qu'il soit passé pour continuer en marche arrière.

Passagers, commandant et pilotes sont sur l'aileron, nous retenons notre souffle. Manipuler une telle masse n'est pas sans risque.

Attente du passage du ferry !Attente du passage du ferry !
Attente du passage du ferry !

Attente du passage du ferry !

Enfin le ferry s'éloigne et le BOUGAINVILLE peut rejoindre son quai. Il est 21 h en heure française.

 

Tout est en ordre, le BOUGAINVILLE peut s'amarrer.Tout est en ordre, le BOUGAINVILLE peut s'amarrer.
Tout est en ordre, le BOUGAINVILLE peut s'amarrer.Tout est en ordre, le BOUGAINVILLE peut s'amarrer.

Tout est en ordre, le BOUGAINVILLE peut s'amarrer.

Grâce à Françoise et Christian mon dernier dîner à bord est très gai. Nous nous donnons rendez-vous pour le petit-déjeuner demain matin vers 7h.

Je me résous  à sortir mes sacs, mais avant de les remplir, je monte à la passerelle. Je veux profiter de ce moment, somme toute assez rare, de la voir vide, éclairée par les lumières du port.

Les différentes parties de la passerelle.
Les différentes parties de la passerelle.
Les différentes parties de la passerelle.
Les différentes parties de la passerelle.
Les différentes parties de la passerelle.
Les différentes parties de la passerelle.

Les différentes parties de la passerelle.

Aperçu des cadrans avec la position du bateau à quai et les images du pont avant et des coursivesAperçu des cadrans avec la position du bateau à quai et les images du pont avant et des coursives
Aperçu des cadrans avec la position du bateau à quai et les images du pont avant et des coursivesAperçu des cadrans avec la position du bateau à quai et les images du pont avant et des coursives

Aperçu des cadrans avec la position du bateau à quai et les images du pont avant et des coursives

Il est 23h30 mon voyage se termine dans ce terminal illuminé qui est le plus petit de tous les ports que j'ai vu pendant mon Tour du Monde.

C'est un hasard qui me parait plein de douceur. 

Le quai du port de Dunkerque 30 juin 2016
Le quai du port de Dunkerque 30 juin 2016
Le quai du port de Dunkerque 30 juin 2016
Le quai du port de Dunkerque 30 juin 2016
Le quai du port de Dunkerque 30 juin 2016
Le quai du port de Dunkerque 30 juin 2016

Le quai du port de Dunkerque 30 juin 2016

Je descends terminer mes bagages, la fête est finie. Il y en aura d'autres.

Voir les commentaires

Publié le par voyages-madeleine-guillou

5 H, je monte à la passerelle. Le soleil vient de se lever. Les arbres se reflètent dans l'eau aussi calme qu'un lac.

Il fait 12 degrés, bien emmitouflée je profite de ce dernier matin, seule, sur un aileron de porte-conteneurs qui domine le quai du port de Southampton.

Cartes météo et marines sur la position du BOUGAINVILLE port de Southampton Cartes météo et marines sur la position du BOUGAINVILLE port de Southampton
Cartes météo et marines sur la position du BOUGAINVILLE port de Southampton Cartes météo et marines sur la position du BOUGAINVILLE port de Southampton

Cartes météo et marines sur la position du BOUGAINVILLE port de Southampton

Les paysages découverts hier soir sont encore plus beaux à la lumière du petit matin de cette fin juin.

L'opposition entre les vues de tribord et bâbord est semblable à ce que j'ai vu à Port Kelang en Malaisie. D'un côté un modernisme effréné et de l'autre une nature préservée, intemporelle.

Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton
Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton
Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton
Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton
Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton
Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton
Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton
Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton
Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton
Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton

Paysages à tribord et à bâbord du haut du BOUGAINVILLE port de Southampton

Les portiques sont en mouvement universel. Les interruptions de quelques minutes pour le changement de grutier dans la nacelle sont les seules ruptures de rythme. Nuit et jour, quelle que soit la saison ou le temps, ils fonctionnent.

Comme dans le port de Pusan en Corée il n'y a pas de camions sur les quais. Des dizaines de petits portiques font la navette entre les bateaux et les camions parqués vers l'extérieur du port ou vers les aires de stockages.

29 juin 2016 – Southampton
29 juin 2016 – Southampton29 juin 2016 – Southampton

J'ai pleinement conscience que ce moment est unique et que je ne reverrai jamais ce spectacle dans ces conditions. 

Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton
Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton
Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton
Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton
Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton
Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton
Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton
Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton
Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton

Manœuvres portuaires avec de petits portiques dans le port de Southampton

Vers 7h je descends prendre mon petit déjeuner. Kent quitte le Bougainville ce matin. Nous avons convenu de tous nous retrouver vers cette heure-là.

Auparavant je suis allée saluer le commandant. Il ne va pas très bien mais il me rassure, il prend de l'Efferalgan et la fièvre finira bien par céder. Seul maitre à bord, il a surement raison.

Kent est dans la salle à manger. C'est la première fois que je le vois le matin. Christian et Françoise ne sont pas arrivés ce qui trouble fortement Kent. Stupéfaite je le vois se lever et utiliser le téléphone mural pour les appeler. Incroyable ! Choc des cultures. Satisfait, il se rassoit pour manger les œufs et le bacon qu'il a demandé. Comme d'habitude on ne se parle pas. La présence de Françoise a changé son quotidien, elle le comprend et est d'une gentillesse absolue avec lui. Il a enfin trouvé son public, d'où sa déception en ne la voyant pas pour ce dernier repas à bord. Christian et Françoise arrivent enfin. Ils étaient loin de penser que leur présence est si importante pour Kent.

En attendant d'accompagner Kent à l'échelle de coupée nous montons à la passerelle. Il fait toujours froid (14 degrés), le soleil a disparu. À 9 h nous descendons au Ship's office. Kent mobilise les marins présents pour descendre ses bagages. Nous regardons, incrédules, les 5 grosses valises et un sac. Kent ne peut, en aucun cas, porter ses valises.

Nous allons à l'échelle de coupée, le taxi est arrivé. Ramyhr demande à deux marins philippins de descendre les valises. Ils les mettent sur leur épaule pour descendre sans se tenir. Ils font deux allers-retours. Ramyhr en descend une. Ils sont vraiment sympas. Quand je pense que j'avais honte avec mes 4 sacs ! En réalité, je voyage "léger".

Départ de Kent avec des bagages pas vraiment adaptés à l'échelle de coupée !
Départ de Kent avec des bagages pas vraiment adaptés à l'échelle de coupée !
Départ de Kent avec des bagages pas vraiment adaptés à l'échelle de coupée !
Départ de Kent avec des bagages pas vraiment adaptés à l'échelle de coupée !
Départ de Kent avec des bagages pas vraiment adaptés à l'échelle de coupée !
Départ de Kent avec des bagages pas vraiment adaptés à l'échelle de coupée !
Départ de Kent avec des bagages pas vraiment adaptés à l'échelle de coupée !

Départ de Kent avec des bagages pas vraiment adaptés à l'échelle de coupée !

Je trie les photos et les films que je vais copier sur les disques externes de Guillaume et Bastien. J'ai du mal à me concentrer, je sens monter le syndrome de "l'urgence à profiter du moment". Je n'ai qu'une seule envie : être sur la passerelle. Raisonnablement je continue la préparation de mes dossiers.

Il est déjà 12h30 et j'entends du bruit dans le couloir. Je sors en même temps que Françoise et Christian.

Un grand type surgit de la cabine à côté de la mienne. C'est le nouveau passager qui n'est pas hollandais comme le croyait le commandant, mais allemand. Il s'appelle Michel. Il ne parle qu'anglais mais fait des efforts pour dire quelques mots en français. Nous apprenons qu'il dirige une entreprise de fabrication de ciment spécialisé pour les forages. Il exporte la poudre dans des conteneurs et avait très envie de monter sur un de ces bateaux auxquels il confie sa production. Françoise continue son rôle de traductrice, pour elle ce n'est pas facile mais un peu pour Christian et surtout pour moi, c'est super.

Il a plu toute la matinée, et cela continue. Je suis contente de ne pas être descendue à terre. Nous montons tous en passerelle mais c'est difficile d'aller à l'extérieur. De plus les alarmes se déclenchent, des exercices sont en cours, le bruit est vite insupportable.

Je me replie dans ma cabine ou je reprends mon travail de la matinée en écoutant de la musique consolante.

En fin de journée la pluie s'arrête, je peux de nouveau traîner un peu sur la passerelle pour prendre les dernières photos du jour.

29 juin 2016 – Southampton
29 juin 2016 – Southampton
29 juin 2016 – Southampton
29 juin 2016 – Southampton
29 juin 2016 – Southampton
29 juin 2016 – Southampton

J'aime l'élégance anglaise, je pense qu'il n'y a pas de pays au monde qui cultive à ce point le "Home Sweet Home".

Partout ce peuple soigne les détails même dans les lieux les plus improbables.

C'est quand même extraordinaire que sur le quai de ce grand port moderne de Southampton, le bâtiment qui renferme toute la logistique portuaire soit doté d'un bow-window et d'un carré de verdure. God save the Queen !

Bâtiment de logistique avec un bow-window port de SouthamptonBâtiment de logistique avec un bow-window port de Southampton
Bâtiment de logistique avec un bow-window port de SouthamptonBâtiment de logistique avec un bow-window port de Southampton

Bâtiment de logistique avec un bow-window port de Southampton

Nuit à quai, nous quitterons le port demain matin vers 7 h 15. Je ne sais toujours pas avec certitude à quelle heure nous arriverons à Dunkerque et à quel moment je débarquerai.

Pas facile pour mon fils, qui vient me chercher, d'organiser son emploi du temps. Mais oui, ce n'est pas un bateau de croisière.

Voir les commentaires

Publié le par voyages-madeleine-guillou

Nous approchons de l'Angleterre pour faire escale à Southampton. Dans mon premier voyage notre retard causé par le sauvetage d'un catamaran au milieu du Pacific m'avait privée de ce port. Je suis  impatiente de le découvrir.

Nous passons près des îles de Guernesey et de Jersey pour doubler l'extrémité la plus à l'ouest de la côte française.

    Carte Météo                                  Iles Guernesey et de Jersey        Nord de la Bretagne
    Carte Météo                                  Iles Guernesey et de Jersey        Nord de la Bretagne    Carte Météo                                  Iles Guernesey et de Jersey        Nord de la Bretagne

Carte Météo Iles Guernesey et de Jersey Nord de la Bretagne

Ce matin l'océan Atlantique est clément et nous avons un beau lever de soleil. La proximité de la fin de mon voyage prend une dimension concrète, je sais que je vais vivre ces derniers jours dans un état "d'urgence". 

Lever de soleil dans la MancheLever de soleil dans la Manche

Lever de soleil dans la Manche

Je descends très tôt sur le pont avant, le vent est faible, je peux y rester un long moment. Je vois les premiers ferries qui font la navette entre les  ports français et les ports anglais.

Je n'arrive pas à lire, je ne peux même pas écouter de la musique. Je voudrais seulement que le temps s'arrête. Pour une fois le silence est total, je profite intensément de ce moment.

Après avoir regretté l'arrivée de nouveaux passagers c'est la présence chaleureuse de Françoise et Christian qui m'aide à remonter dans le château.

Pont avant et  un bateau de la Brittany FerriesPont avant et  un bateau de la Brittany Ferries
Pont avant et  un bateau de la Brittany Ferries

Pont avant et un bateau de la Brittany Ferries

Nous devons arriver à Southampton en fin d'après-midi. Comme il se doit à l'approche des côtes anglaises, le temps change. Il pleut, le brouillard envahit l'horizon.

L'Ile de Wight apparaît. Vers 16h deux pilotes anglais montent à bord. 

Cartes marines, Pilotes anglais, les hommes du PontCartes marines, Pilotes anglais, les hommes du Pont
Cartes marines, Pilotes anglais, les hommes du PontCartes marines, Pilotes anglais, les hommes du PontCartes marines, Pilotes anglais, les hommes du Pont

Cartes marines, Pilotes anglais, les hommes du Pont

C'est la première fois que je vois le commandant aussi détendu avec des pilotes.

Les pilotes installent des boîtes oranges. Deux par aileron pour amplifier les signaux GPS. Ils ont un matériel très sophistiqué pour diriger le bateau. Je n'avais pas encore vu ces répéteurs apportés à bord par des pilotes.

Les bouées apparaissent, chaque pays a les siennes, celles-ci sont superbes 

Amplificateurs de signaux - Bouées anglaises
Amplificateurs de signaux - Bouées anglaisesAmplificateurs de signaux - Bouées anglaisesAmplificateurs de signaux - Bouées anglaises

Amplificateurs de signaux - Bouées anglaises

Nous pouvons poser des questions aux  pilotes qui répondent aimablement. Dialogue inimaginable avec les pilotes chinois !

Ils ont même apporté un dépliant touristique sur la remontée du Solent. 

Carte touristique -                            Guillaume fait le point suivi attentivement par ChristianCarte touristique -                            Guillaume fait le point suivi attentivement par Christian
Carte touristique -                            Guillaume fait le point suivi attentivement par Christian

Carte touristique - Guillaume fait le point suivi attentivement par Christian

Nous empruntons Le Solent qui est le bras de mer qui sépare l'île de Wight de l'Angleterre. Il est long d'une cinquantaine de kilomètres, pour une largeur entre 1,2 et 8 km. C'est une voie maritime très fréquentée qui donne accès aux ports de Southampton et de Portsmouth.

Le paysage est époustouflant. Au niveau de la navigation c'est une entrée très difficile mais nous avons des "pros". Ce sont les "meilleurs marins du monde" dit le commandant. Ça tombe bien car avec les grands écarts de température que nous avons vécu, il vient de rejoindre la cohorte des enrhumés et ce n'est pas confortable pour lui.

Le brouillard s'est levé, la lumière ambiante rappelle quelques célèbres marines du peintre Turner

L'entrée du SolentL'entrée du Solent
L'entrée du Solent
L'entrée du SolentL'entrée du Solent

L'entrée du Solent

À tribord nous passons devant Portsmouth c'est un des trois plus importants ports militaires d'Angleterre.

Malgré le brouillard qui arrive par vagues, nous distinguons les rochers surmontés de forts, vestiges des guerres anciennes. Un de ces forts a été transformé en hôtel.

Autour de nous il y a des bateaux de toutes sortes. Porte-conteneurs, cargos divers, beaucoup de ferries  et de bateaux de plaisance.

Cargos divers et les marinas de Portsmouth
Cargos divers et les marinas de Portsmouth
Cargos divers et les marinas de Portsmouth
Cargos divers et les marinas de Portsmouth
Cargos divers et les marinas de Portsmouth
Cargos divers et les marinas de Portsmouth

Cargos divers et les marinas de Portsmouth

Constuctions et "castle" Constuctions et "castle"
Constuctions et "castle"

Constuctions et "castle"

Les monuments historiques sont nombreux sur la côte Nous apercevons Netley Chapel.                  

Quelques informations sur ce bâtiment :

L’hôpital militaire de Netley (Netley Hospital), appelé aussi l’hôpital militaire royal de Victoria (Royal Victoria Military Hospital), était un grand hôpital militaire situé à Netley dans le Surrey. Sa construction date de 1856 sur l'idée de la reine Victoria, bien que son design ait porté à controverse. Il était géré par Florence Nightingale, la pionnière du travail spécifique de l'infirmière.

L'hôpital fut surtout utilisé pendant la Première Guerre mondiale et devint le 28 ème hôpital général américain de 1944 à 1945, pendant le débarquement en Europe. Le bâtiment principal (le plus grand bâtiment du monde d'alors) fut entièrement démoli en 1966, à l'exception de la chapelle et du bâtiment de la Young Men's Christian Association, qui sont aujourd'hui les seuls restes de l'ancien hôpital.

Netley Chapel
Netley ChapelNetley Chapel

Netley Chapel

Manoeuvres MilitairesManoeuvres Militaires

Manoeuvres Militaires

Contrastant avec l'architecture victorienne j'aperçois des tours. Elles constituent le Weston Shore.

Weston Shore est un ensemble de lotissements et de tours appelées "blocs Tower". Aussi célèbres en Angleterre que les Cités Radieuses de Le Corbusier en France. L'ensemble des tours Hampton Towers, Havre Towers, Oslo Towers, Copenhagen Towers, Rotterdam Towers et Canberra Towers est un point de repère très visible à l'approche du port de Southampton par la mer.  

Weston Shore

Weston Shore

Les marinas se succèdent. Le mélange entre les différentes activités portuaires et la verdoyante campagne anglaise est saisissant. C'est tellement étonnant que j'ai du mal à tout voir.

Pourtant nous avançons lentement. Je me rassure en pensant que je reverrai ces endroits au retour.

28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton

L'approche est particulièrement délicate. Pour arriver à notre quai nous devons passer dans une boucle presque à angle droit ! L'énorme bateau doit pivoter pour y arriver. C'est spectaculaire. 

Cartes marines pour la navigation dans le port de SOUTHAMPTONCartes marines pour la navigation dans le port de SOUTHAMPTON
Cartes marines pour la navigation dans le port de SOUTHAMPTON
Cartes marines pour la navigation dans le port de SOUTHAMPTONCartes marines pour la navigation dans le port de SOUTHAMPTON

Cartes marines pour la navigation dans le port de SOUTHAMPTON

Nous longeons un gros bateau de croisière avec une déco surprenante. Nous passons si près que nous voyons les croisiéristes qui nous saluent et que nous saluons. Chacun son voyage.

Le notre nous permet de suivre en direct les phases de notre progression en écoutant les ordres des pilotes et des officiers du pont.

28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton 28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton 28 juin 2016 – Arrivée à Southampton

Nous apercevons d'énormes rouliers qui importent et exportent les véhicules. Ce sont mes cargos préférés. Même à Melbourne je n'en ai pas vu autant. Sur les quais, dans des parkings à étages, il y a des milliers de véhicules de toutes sortes. Des dizaines de camions vont et viennent pour les sortir du port.

Le stockage des voitures
Le stockage des voitures
Le stockage des voitures
Le stockage des voitures
Le stockage des voitures

Le stockage des voitures

eNous nous engageons dans une zone plus large bordée par un terminal de ferries et des maisons de la ville de Southampton.

28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton

"The Pier Royal" à Southampton est un restaurant qui a été ouvert par la princesse Victoria en 1833. Il a été magnifiquement restauré. La création de vastes fenêtres avec vue imprenable sur le Solent fournit un lieu magnifique pour les repas, les mariages, et bien sûr les affaires, conférences et événements.

The Pier Royal
The Pier RoyalThe Pier Royal

The Pier Royal

De nouveau et pour mon plus grand plaisir nous découvrons d'autres "rouliers" avec leurs cargaisons de voitures. En arrière-plan, comme à New-York et sans doute dans bien d'autres port, nous voyons les bâtiments de stockage du géant du meuble Ikéa.

La particularité sur le roulier Grimaldi est d'embarquer des voitures sur les ponts extérieurs.  

28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton

Un peu plus loin j'aperçois des constructions anciennes qui me rappellent que nous sommes revenus dans la bonne vieille Europe (je ne parle pas de l'UE !). Le SOLENT MILLS est un point de repère familier dans le port de Southampton depuis 82 ans.

Ce sont des moulins à farine qui ont marqué le début du développement industriel du port pour en faire un centre majeur de l'industrie et du commerce. Ils sont exploités par la société Rank Hovis.

Le SOLENT MILLS
Le SOLENT MILLSLe SOLENT MILLS

Le SOLENT MILLS

Nous arrivons à l'endroit le plus improbable de cette remontée du Solent. Devant nous des dizaines de voiliers ancrés qu'il faut contourner pour atteindre le quai réservé aux porte-conteneurs.

28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton

 

Le déplacement du BOUGAINVILLE dans cet espace restreint est impressionnant. La vigilance du commandant et des pilotes est extrême. Nous découvrons les quais avec les alignements colorés des conteneurs.

Arrivée au quai des porte-conteneurs à Southampton
Arrivée au quai des porte-conteneurs à Southampton
Arrivée au quai des porte-conteneurs à Southampton
Arrivée au quai des porte-conteneurs à Southampton
Arrivée au quai des porte-conteneurs à Southampton

Arrivée au quai des porte-conteneurs à Southampton

Quand nous nous engageons dans le virage nous voyons apparaitre, à bâbord, un paysage étonnant. L'Angleterre des cartes postales ! Des belles maison en briques, des magnifiques espaces verts, des marécages avec des cygnes. Je suis ébahie de plaisir et je ne suis pas la seule !

28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton

Ce batiment en forme de coupole fait partie du Marchwood Industrial Park. C'est un site de 48,56 hectares (120 acres) sur lequel sont construits des entrepôts de stockage industriel, des immeubles de bureaux, ainsi que des centres de recherche scientifique.

Marchwood Industrial Park

Marchwood Industrial Park

Cette fois nous sommes arrivés. Nous sommes au bout du Solent.

Arrivée sur le quai
Arrivée sur le quaiArrivée sur le quai

Arrivée sur le quai

Le soleil fait une timide apparition. Ce qui me permet de prendre des photos du passage que nous venons de parcourir.

28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton

L'amarrage se déroule sans problème. Pas de créneau, le BOUGAINVILLE place directement et en marche avant ses 400 mètres de coque le long du quai.

28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton
28 juin 2016 – Arrivée à Southampton

La nuit tombe sur le port. Je ne me lasse pas de ce spectacle de lumières et de couleurs.

La nuit sur le port de Southampton juin 2016
La nuit sur le port de Southampton juin 2016
La nuit sur le port de Southampton juin 2016
La nuit sur le port de Southampton juin 2016
La nuit sur le port de Southampton juin 2016

La nuit sur le port de Southampton juin 2016

 

Avant de refermer les portes de la passerelle, Christian s'est armé d'une "tapette" pour chasser les mouches et autres bestioles apportées par le temps orageux. Les insectes ne sont pas tolérés sur la passerelle.

Christian chasse les insectes...

Christian chasse les insectes...

Il est 23 h, nous descendons à la salle à manger. Raul, le steward, n'est plus de service. Nous trouvons sur la table, notre diner protégé par un film alimentaire.

Nous sommes tous ravis. Pour leur première escale Françoise et Christian sont chanceux. Malgré le froid (14 degrés) nous avons vécu sous le charme pendant cette remontée du Solent et  l'arrivée à Southampton. 

De 16 h à 23 h nous n'avons pas quitté la passerelle pour ne pas perdre une miette du spectacle. Nous n'avons pas vu le temps passer. Fabuleux moments.

Voir les commentaires

Publié le par voyages-madeleine-guillou

Nous avons laissé le mauvais temps au Portugal pour couper en face des côtes française dans la "Bay of Biscay".

Carte météo position du Bougainville le 27 juin 2016Carte météo position du Bougainville le 27 juin 2016

Carte météo position du Bougainville le 27 juin 2016

Nous avons changé d'heure pour nous mettre à l'heure anglaise pendant 3 jours. À 5h30 je suis en passerelle. Le commandant est déjà là. 

Le jour se lève mais le soleil ne dépasse pas la barre jaune sur l'horizon

Je teste mon appareil photo. L'objectif a du mal à se déplier et la plaque est rempli de tâches. Il s'allume c'est déjà bien. Une chance que je sois en fin de voyage.

En cas de problème le commandant m'a proposé d'utiliser un des deux appareils du bord. C'est vraiment sympa, je crois qu'il ne veut pas que je finisse ce beau voyage en étant privée de photos.

matin du 27 juin sur le Bougainvillematin du 27 juin sur le Bougainville
matin du 27 juin sur le Bougainville

matin du 27 juin sur le Bougainville

Je descends sur le pont avant. Comme toujours pendant les journées de mer, l'entretien du bateau commence tôt le matin.

Le marin est bien arrimé, il vérifie tous les boulons de l'échelle de coupée. Il y en a des dizaines.

Entretien de l'échelle de coupéeEntretien de l'échelle de coupée
Entretien de l'échelle de coupée

Entretien de l'échelle de coupée

Je vais sur le pont avant. La mer est complètement lisse, une bande de dauphins saute joyeusement. Je n'arrive jamais à les prendre en photos. Ils sont petits et très rapides. Le spectacle ne dure pas longtemps mais il est réjouissant.

Je repasse par l'arrière et je vois que le drapeau neuf quelques semaines plus tôt, a besoin soit d'être changé soit d'un bon nettoyage.

Même roulé il  a pris du sable.

Drapeau un peu fatigué après le passage du Canal de Suez

Drapeau un peu fatigué après le passage du Canal de Suez

Je rencontre Françoise et Christian qui parcourent avec bonheur ces espaces que je connais maintenant comme ma poche. Le vent est tombé ils peuvent aller partout sans aucun risque.

L'après-midi, en passerelle, j'apprends que Guillaume n'a pas obtenu de financement du Fongecif pour sa dernière année d'étude.

L'organisme estime que c'est à son employeur de le financer. Il va donc tenter sa chance auprès de la DRH de la CMA-CGM.

C'est compliqué de connaitre les critères retenus pas les commissions d'attribution de subvention pour des études d'adultes.

Françoise et Christian ont suivi le conseil de "la valise..." et apporté des sièges pliants.

Christian peut inaugurer le sien sur le coin abrité de l'aileron. Il est comédien et doit apprendre un texte.

Il ne peut pas trouver meilleur endroit, face à la mer, pour travailler.

Christian travaille...Christian travaille...

Christian travaille...

À 15 h nous passons à la latitude de Préfailles. Pour me faire plaisir l'homme de quart a entouré la Pointe Saint Gildas.

Dans une semaine j'irai là-bas pour regarder les porte-conteneurs passer au loin.

Je sais que je serai envahie de nostalgie.

La pointe Saint Gildas à Préfailles sur la carte marine du Bougainville 27 juin 2016La pointe Saint Gildas à Préfailles sur la carte marine du Bougainville 27 juin 2016

La pointe Saint Gildas à Préfailles sur la carte marine du Bougainville 27 juin 2016

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog